Julien DAUGUET, PhD

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Accueil Prestations Pré-traitements et opérations basiques

Conversion de format d'images :

Nous proposons de convertir vos images d'un format d'image médicale vers un autre. Exemple de format supportés : Dicom (.dcm), Analyse (.img, .hdr), Aims (.ima, .dim), Metaheader (.mha), brut (.raw), Inrimage (.inr), vida (.vimg, .vhdr), jpeg (.jpg), tiff (.tiff), etc...

Nous consulter pour vérifier la possibilité d'effectuer la conversion pour d'autres formats que ceux énoncés ci-dessous.

Nous proposons la conversion d'images individuelles, ou de groupe d'images numérotées avec un préfixe commun.

Exemple : Conversion de 100 images JPEG nommées image1.jpg, image0002.jpg, ... image100.jpg issues d'un scanner, en 100 images Analyse nommées image001.img, image002.img, ..., image100.img.

Redimensionnement :

Nous proposons de cropper, i.e extraire une sous image, vos images (2D, 3D, 4D...) afin de ne garder que l'information d'intérêt, ou se conformer à une taille d'image imposée.

Exemple : recadrer une IRM 3D de cerveau au format Analyse avec un champ de vue très large de telle manière à ne garder qu'une boîte englobante contenant l'information d'intérêt uniquement.

Ré-échantillonnage :

Nous proposons également de ré-échantillonner, i.e représenter l'image dans une grille de résolution différente de la grille initiale (qui peut être la grille native d'acquisition). Selon que l'on opte pour une représentation de l'image avec une grille plus fine ou plus grossière, on parle de sur-échantillonnage ou de sous-échantillonnage respectivement.

Exemple : ré-échantillonner une image scanner X au format Dicom de résolution 0.5x0.5x7.0mm3 en une image moins anisotrope de résolution 1.0x1.0x3.5mm3. Dans cette exemple, l'image a été sous-échantillonnée en X, Y et a été sur-échantillonnée en Z.

Redressement :

Cette opération consiste à réorienter une image qui présente un défaut d'alignement avec les axes naturels de l'image : elle apparaît pivotée par rapport à l'horizontale ou la verticale.

Exemple : redresser une IRM de cerveau de telle manière que le plan médian sagittal soit vertical pour faciliter la segmentation simultanée de régions similaires dans les 2 hémisphères et les faire apparaître symétriquement.